Soyez sage, mettez vos priorités dans le bon ordre (1)

25092010

« Si seulement ils pouvaient être sages… s’ils pouvaient penser à la fin de leur vie ! » Deutéronome 32.29

La Bible dit : « Si seulement ils pouvaient être sages, s’ils pouvaient comprendre, s’ils pouvaient penser à la fin de leur vie ! » L’un des plus grands défis de la vie c’est de savoir concentrer ses efforts sur les choses les plus importantes qui feront qu’elle valait la peine d’être vécue. Si nous acceptons de faire n’importe quoi, nous n’atteindrons aucun but valable. La sagesse implique de s’imposer la discipline nécessaire pour s’en tenir aux priorités choisies et d’avoir la faculté d’½uvrer pour atteindre ses buts. La question n’est pas : « Mon agenda sera-t-il bien rempli ? » mais plutôt : « Qui décidera des choix ? » et « De quoi sera-t-il rempli ? ».

Pour comprendre quelles sont vraiment les priorités de votre vie, réfléchissez et posez-vous régulièrement les questions suivantes :
1- « Seigneur, que veux-Tu que je fasse ? » (Actes 9.6).
2- « Qu’attends-Tu de moi, que personne d’autre ne peut accomplir ?
3- « Qu’est-ce qui s’avèrera le plus profitable ? » Car Dieu ne récompense pas le gaspillage d’efforts, mais la sagesse dont nous faisons preuve.

On raconte l’histoire de ce gardien d’un phare dressé à la pointe d’une côte accidentée. Il était ravitaillé, une fois par mois, en pétrole, afin de garder le phare allumé en permanence. Comme il se trouvait proche de la côte, beaucoup de gens venaient le voir. C’était une villageoise qui avait besoin de pétrole pour chauffer sa maison ; un agriculteur qui en voulait pour son tracteur ; un mécanicien, pour lubrifier un roulement. Toutes leurs requêtes lui semblaient justifiées et le gardien essayait de faire plaisir à tout le monde.

Il se retrouva à court de pétrole avant la fin du mois et la lanterne du phare s’éteignit, en conséquence plusieurs navires firent naufrage et beaucoup de gens se noyèrent. Quand les autorités firent leur enquête, le gardien parut effondré et sincèrement accablé par sa faute. Mais il eut beau demander pardon et invoquer leur indulgence, la seule réponse qu’il reçut fut : « Ce pétrole, vous le receviez pour un but bien précis, pour garder la lanterne de ce phare allumée. »

Faites preuve de sagesse : mettez vos priorités dans le bon ordre !

pasteur timothée BELONGA




grace sur grace

28012010

pasteur timothe belonga bonteke
Album : pasteur timothe belonga bonteke

5 images
Voir l'album
Zacharie 2 : 1-13La bible dit que Jésus se rendit à Nazareth, entra dans la synagogue le jour du sabbat et se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Esaïe où il trouva ce passage : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur » (Luc 2 : 18-19). Il ferma le livre, le remit au serviteur et s’assit, et à tous ceux qui avaient le regard sur lui, il dit : « Aujourd’hui cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie ». Dans ce texte Jésus a trouvé sa mission, son cahier des charges, ce pour quoi il a été oint par Dieu.

Toi aussi, tu n’existes pas au hasard. Tu es un fils de destinée. Avant que tu ne sois conçu dans le sein de ta mère, l’Eternel te connaissait et il avait écrit des choses sur toi. Et cette fois-ci tu retrouveras la portion du livre qui est écrit à ton propos. Et comme Jésus tu diras : « Cette portion de l’Ecriture vient de s’accomplir ». Cette année, tu vivras l’épisode la plus glorieuse de ta vie. Tu vivras cette année l’élément catalyseur de ta vie. Il y a des choses qui ont été écrites à ton propos. Tu les rencontreras cette année. Tu les expérimenteras cette année. Tu n’es pas conçu au hasard. Il y a un destin, un plan conçu au ciel te concernant, et tu commenceras glorieusement à l’expérimenter cette année. Tu n’es pas une charge pour ta société ni une perte pour ta famille. Tu es un don, une bénédiction pour ta génération. Ta vie a un sens. Ne croie pas aux mensonges du diable. Cette année, le monde saura pourquoi tu existes. Ta famille se réjouira de t’avoir, et tes amis seront plus nombreux car chacun sera fier de toi. Des choses glorieuses ont été écrites à ton propos. Cette année, tu te répandras à l’Est et à l’Ouest, tu brilleras comme une étoile, tu réussiras tout ce que tu feras. C’est l’année des accomplissements, l’année où tu reçois grâce après grâce.

Jésus donne les détails de son plan d’actions : il parle de la délivrance des captifs, de la bonne nouvelle aux pauvres, le recouvrement de la vue des aveugles, la guérison des cœurs brisés… Et il résume tout cela en disant qu’il proclame une année de grâce du Seigneur. Mais qu’est-ce que l’année de grâce ? L’année de grâce c’est l’année du jubilé. Lorsque nous retournons dans la loi de Moïse (Lévitique 25), la bible dit que tu compteras 7 années de sabbat (une année sabbatique a 7 ans), cela donne 49 ans, et vers la fin de la quarante-neuvième année, on sonnera de la trompette dans ton pays afin qu’à la cinquantième année ça soit le jubilé de l’Eternel. Et parce que ça sera le jubilé de l’Eternel, qu’est-ce qui arrivera ?

Toute forme de servitude sera abolie de soi; les prisonniers sortiront de leur prison, les esclaves redeviendront libres sans négociation, sans qu’on ne paie un quelconque prix. A l’année du jubilé, celui qui avait perdu une propriété parce qu’il avait des dettes ou celui qui était devenu esclave parce qu’il devait à quelqu’un, lorsque l’année du jubilé arrive, c’est un nouveau recommencement. Dieu donne la chance à tous de répartir à zéro. Les dettes sont annulées de soi, les esclaves sont libres de décider de leur sort. Et Jésus est venu annoncer l’année du jubilé. Parce que c’est l’année du jubilé, l’année du relâche, où le diable sait qu’il n’a plus le droit de te retenir parce les péchés qui lui donnaient le droit d’avoir de l’emprise sur toi, ont été automatiquement pardonné et leurs conséquences, détruites. En cette année de grâce, chacun sortira de la condition qui ne lui plaît pas. Tu n’as aucune raison de rester dans la même condition, le même statut, les mêmes pleurs.

L’année du jubilé, c’est l’année de la redistribution. Si à cause des dettes tu avais perdu ta parcelle, lorsque le jubilé arrive, tu retournes dans ta parcelle, et l’acquéreur doit s’en aller sans discussion parce qu’au jubilé de l’Eternel Dieu reprend tout en charge. C’est l’année du repos où la terre te produira ce que tu n’as pas semé. En réalité tu l’avais semé les autres années mais la terre l’avait retenu. Tes prières qui n’avaient pas encore produit des résultats en produiront cette année. Tes sacrifices de plusieurs années te donneront des résultats à cause du jubilé de l’Eternel, l’année de grâce du Seigneur. Mais qu’est-ce que la grâce ? La grâce est une faveur imméritée. On te favorise alors que tu ne l’as pas mérité. La grâce est un privilège injuste qu’on t’accorde. C’est la meilleure bénédiction qui soit. C’est elle qui crée les fossés dans la vie. 2010 : grâce sur grâce. Dans tous les domaines de ta vie tu recevras grâce sur grâce. Tu manqueras autre chose mais tu ne manqueras pas la grâce. Celui qui a la grâce a toute chose parce que la bible déclare : « Nous avons reçu de sa plénitude grâce sur grâce ». La grâce est un privilège injuste. D’ailleurs, dans la vie il n’y a pas de justice. La bible dit : « La course n’est point aux agiles ni la guerre aux vaillants, ni le pain aux sages, ni la richesse aux intelligents, ni la faveur aux savants ; car tout dépend pour eux du temps et des circonstances. » (L’Ecclésiaste 9 : 11). Si le temps et les circonstances te favorisent, il peut être plus intelligent que toi mais il te servira. Salomon dit : « En vain levez-vous tôt et couchez-vous tard, et vous mangez le pain de douleur ; l’Eternel en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. » Cette année, tu ne chercheras pas en vain parce que tu as reçu la grâce. Tu te lèveras le matin et tu te coucheras tard comme tout le monde mais toi, tu auras connu le secret. Tu connaîtras la porte par où frapper, tu sauras ce qu’il faut faire et avant de le faire, tu auras des résultats.

La grâce est le plus grand mystère de la vie. Lorsque tu reçois la grâce, les choses sont préparées d’avance. Des choses arrivent à leur temps, des personnes sont comme manipulées sans qu’ils s’en rendent compte, il y a une mise en place divine pour te donner des résultats. Cette année, tu ne pleureras pas. Les cœurs des gens seront disposés à te faire du bien. Tu recevras la grâce le matin, tu la recevras à midi, tu la recevras le soir, tu la recevras en dehors de ta maison, tu la recevras dans ta maison, tu la recevras en voyage, tu la recevras dans ton travail. Tes enfants la recevront. Reçois la grâce et que des choses deviennent faciles pour toi et aillent rapidement ! La grâce d’avoir la paix dans ta maison, de toucher beaucoup d’argent, de prospérer, de traiter avec les gens honnêtes qui te feront avancer, de rester en bonne santé, de produire des résultats…

Le prophète Zacharie voit dans une vision un ange avec qui il parle, il voit un homme avec un cordeau qui lui sert à mesurer, et il lui pose la question : « Où vas-tu ? » La personne répond : « Je vais aller mesurer Jérusalem, sa longueur, sa hauteur, sa largeur ». Il voit un autre ange venir du ciel. Un deuxième ange dit au premier : « Cours, parle à ce jeune homme, et dis : Jérusalem ne sera pas mesurée cette fois-ci, elle n’aura pas besoin de murailles ni de clôture cette fois-ci parce que moi l’Eternel, je serai pour elle une muraille de feu tout autour, et je serai sa gloire au milieu d’elle ». Les mesures c’est ce qui permet à récompenser ou à donner aux gens les mérites. Dans tous les domaines de la vie, il y a des mesures par lesquelles on nous évalue et nous donne des récompenses : notre âge, notre niveau d’études, notre ancienneté, notre expérience, notre extrait bancaire… Voilà pourquoi il y a des choses que nous n’arrivons pas à recevoir à cause des mesures. De fois des mesures nous bloquent et ainsi nous empêchent d’aller loin dans la vie. Mais en cette année de grâce, il n’y aura plus de mesures car Dieu a enlevé toutes les mesures qui nous limitaient. Il est notre mesure. Ainsi, fini le régime des mérites ! La grâce sera notre portion cette année. L a loi est venue par Moïse alors que la grâce est venue par Jésus. La bible dit : « Nous avons reçu de sa plénitude grâce sur grâce ».




le temps de l’accomplissement

21072009

img0043.jpg« L’Éternel dit à Moïse : Tu verras maintenant ce que Je ferai à Pharaon ; une Main puissante le forcera à les laisser aller, une Main puissante le forcera à les chasser de son pays… » Exode 6:1

Cher ami, shaloom au Nom de Jésus-Christ, notre grand Dieu-Sauveur !

            Au seuil de ce nouveau mois que l’Eternel, dans Sa bonté, nous a gracieusement donné, nous vous disons que, plus que jamais, vous êtes à la porte de votre exaucement !

             Le Seigneur nous met à cœur de venir partager avec vous Sa Parole, qui est l’expression de Sa volonté, à partir du texte du livre d’Exode 6 :1-, où il apparaît clairement que notre Dieu est le Maître des temps et des circonstances. « L’Éternel dit à Moïse : Tu verras maintenant ce que Je ferai à Pharaon ; une Main puissante le forcera à les laisser aller, une Main puissante le forcera à les chasser de son pays… »

            Remarquons l’apparente erreur commise dans la tournure, mais qui traduit parfaitement la nature de notre Dieu, éternel. C’est d’ailleurs comme cela  qu’Il se définit Lui-même par la suite, aux versets 2 et 3. Tu verras maintenant  . Mais la suite des événements semble infirmer cette déclaration : Les enfants d’Israël connaîtront les pires moments de leur existence d’esclaves juste après.

            C’est dire, bien-aimés, que Dieu connaît le passé, le présent tout autant que l’avenir. Humainement parlant, on serait en droit de douter que ce soit Dieu qui ait parlé à Moïse. Même Moïse lui-même a sans doute dû chercher à savoir si c’était vraiment Dieu qui lui avait parlé, car Il dit maintenant, et voilà que c’est juste le contraire qu’ils voient. Non, Dieu vit dans un éternel présent. Pour Lui, le passé est aussi clair que l’avenir. Et bien souvent, il semble que ce que Dieu « promet » prend le chemin inverse. Mais pour Dieu, la chose s’est déjà réalisée. Le passé, le présent et l’avenir sont en Lui.

            Pour l’homme, il faut d’abord qu’il voie des signes que la chose est en route, qu’il y ait un peu de clarté pour qu’il croie que le jour se lève, tandis que, de manière générale, l’accomplissement de Dieu vient le plus souvent lorsque la situation « s’empire », et que l’on a l’impression que ce n’était qu’une illusion. La Bible ne dit-elle pas que « les voies de Dieu ne sont pas nos voies, ni Ses pensées nos pensées » ? Aussi, cher ami, devons-nous nous habituer à ne plus appeler conjuration ce que le monde appelle conjuration (Esaïe 8 :12).

            Le temps d’accomplissement de Dieu est le temps le plus invraisemblable, le plus incroyable. Le temps est en Dieu. Et Il vous demande de croire que « maintenant, vous verrez ce qu’Il va faire à vos ennemis », qui sont également Ses ennemis (Exode 23 :22). Très grave, n’est-ce pas ?

            C’est donc maintenant, au sein de vos ténèbres, que la lumière de l’exaucement va briller. Ne regardez pas à l’épaisseur des ténèbres, car c’est précisément cela qui montre que vous êtes au point de recevoir la matérialisation de ce que l’Eternel vous a « promis », mais en fait de ce qu’Il a déjà fait dès lors qu’Il vous l’a dit. Vivez dans la joie qu’il en est ainsi !

            Shaloom, et à la prochaine !!!

Rev timothe belonga




la certitude de votre victoire

2062009

img0907.jpg« Dans toutes ces choses, vous êtes plus que vainqueur, par Celui qui vous a aimé » (Romains 8 : 37)

Chers amis, Shaloom dans le Nom merveilleux de Jésus-Christ !

   Les jours se suivent et passent mais ne ressemblent pas, surtout pour les ennemis qui devront bientôt se rendre à l’évidence : On ne touche pas impunément à ceux qui appartiennent à Jésus-Christ. Il leur « sera dur de regimber contre les aiguillons ». (Actes 9 : 5)

    L’histoire du peuple de Dieu montre qu’il y a toujours eu un temps où Dieu permet que l’épreuve, l’adversité advienne à Ses enfants, et un temps où Il les en sort pour leur accorder la prospérité (Ps. 66 :12). Cela est une règle, une ligne de conduite dont l’Éternel ne se départit jamais.

    N’avez-vous pas lu dans Jean 11 que « Jésus aimait Lazare », mais que cependant des jours se sont écoulés avant que Son intervention ne se manifeste ? Et que des péripéties entre l’instant où Il est invoqué et Celui où Il intervient physiquement à sa situation !

    Et la Bible d’ajouter que cela est arrivé « pour notre instruction », afin que nous apprenions à mettre notre confiance en ce que l’Éternel nous a dit, quelles que soient les circonstances qui peuvent survenir par la suite. « Ne t’ai-je pas dit … » Humainement parlant, on pourrait lui rétorquer ceci : « Si, Tu as dit, mais la situation s’est empirée (Lazare est mort). » Cher ami(e), cette histoire doit nous enseigner qu’il n’y rien qui prenne Dieu par surprise. Un dieu que l’on peut surprendre n’est pas le véritable Dieu. Or, le nôtre est le véritable. Ceux qui ont Christ doivent savoir qu’ils ont le véritable Dieu, qui contrôle chaque circonstance, chaque événement de leurs vies. Il dit que pas un seul cheveu ne tombe de votre tête sans Sa permission.

    Il est vrai que votre situation peut paraître peu reluisante, faisant même jaser vos ennemis, et ils demandent en se moquant : Où est son Dieu ? Non, cher ennemi, son Dieu est vivant, et c’est précisément vos propos désobligeants qui L’incitent à agir maintenant, à hâter Son intervention pour Son élu.

    Notre Dieu aime le défi, n’oublions pas qu’il vit dans le surnaturel. Il faut donc que ce soit au-dessus de nos moyens humains pour que ce soit Son domaine de prédilection !

    Bien-aimé, n’appelez pas fatal ce que ce monde appelle fatal, et ne craignez pas ce que craignent ceux du monde (Esaïe 8 :12). Oubliez-vous que vous êtes dans ce monde, mais que vous n’êtes pas de ce monde ? Cher ami, il faut que la Parole devienne « esprit et vie » en vous, c’est-à-dire qu’elle cesse d’être une théorie des moments de loisir, pour devenir une expérience à faire en temps de besoin. « Il envoya Sa Parole, et Sa Parole les guérit et les fit sortir de leurs fosses de problème, de maladie, de péché, d’opprobre,  … » (Ps. 107 :20)

    L’amour de Jésus pour vous ne consiste pas à empêcher les problèmes de vous arriver, mais de barrer à ceux-ci la route du succès ! « Dans toutes ces choses, vous êtes plus que vainqueur, par Celui qui vous a aimé » (Romains 8 : 37) N’en doutez pas :c’est de vous qu’il s’agit !!!

    Rapportez-nous les exploits que vous aurez accomplis après ce petit partage, et à la prochaine !

Rev timothe belonga bonteke




LA PERMISSION DE DIEU

1052009

img0907.jpg«…l’Éternel permit à Ruth de concevoir, et elle enfanta un fils. »

          Shaloom, bien-aimés, dans le précieux Nom de notre Dieu, Jésus-Christ !

          Le sujet est très vaste, certes, mais nous voulons considérer, à la lumière d’un passage des Écritures où le terme « permettre » est expressément repris, ce que peut être la permission de Dieu, et surtout quelles peuvent en être les conséquences.

          Dans Ruth 4 ;13, la Bible dit textuellement ceci : «…l’Éternel permit à Ruth de  concevoir, et elle enfanta un fils. » Cette Ruth est celle-là même qui passa précédemment dix ans de mariage sans pouvoir avoir d’enfant.  C’est dire que tous les jours ne sont pas les mêmes, et que Dieu est Celui qui « change les temps et les circonstances. »

          Mais il convient de rappeler brièvement le contexte dans lequel ce miracle eut lieu, et souligner l’alliance que Ruth conclut  avec tant de détermination avec sa belle-mère, et plus particulièrement sa déclaration selon laquelle « le Dieu de Naomi serait son Dieu. » Ruth accepta de risquer de rentrer dans les promesses de Dieu. Nous devons toujours avoir à l’esprit que c’est un risque que de ne pas savoir prendre de risque, comme qui dirait « qui ne risque rien n’a rien. »

          Nous devons donc savoir « risquer » avec Dieu, « prendre le risque de nous engager sans réserve pour et avec Dieu. A la différence de Orpa qui choisit la sécurité du connu, Ruth se résolut de faire alliance avec un Dieu que ne connaissait pas son peuple. Une seule explication à ce choix : l’Éternel avait créé en elle le vouloir et le faire.

          A priori, s’engager avec Dieu comporte des risques, et c’est par amour pour elle que Naomi conseille à sa belle-fille d’aller refaire sa vie, comme tout le monde, parmi les siens. Mais Ruth, par révélation, s’accroche à sa belle-mère, …et à son Dieu ! Or, qui a la révélation a la permission de Dieu de recevoir la chose révélée. Aussi, ne devrions-nous pas trop nous étonner de voir Ruth, par un concours de circonstances absolument extraordinaire, entrer dans le champ de Boaz et se voir permettre d’y glaner. Ey  également le mariage et la permission de la conception qui s’ensuit ne sont que la conséquence logique du risque d’avoir choisi Dieu, ou plutôt de se laisser choisir par Lui.

          Rappelez-vous qu’en Christ Jésus, vous aussi avez été choisi par Dieu, et que Jésus-Christ est votre Boaz. Il vous est donc permis de « glaner dans son champ », où vous n’avez pas nécessairement semé. Il ordonne aux circonstances – qui doivent toutes concourir à votre bien – de vous laisser glaner dans Son champ. Et Son champ, c’est toutes les bonnes choses qu’Il a créées pour que vous vous en serviez avec actions de grâces. Avant, les portes des bénédictions nous étaient hermétiquement fermées. Mais par l’œuvre de la Croix nous avons le libre accès au Trône du Père. Allons-y donc avec assurance, et servons-nous, pour Sa gloire, surtout en cette année où la Parole de Dieu, ou les promesses doivent s’accomplir, ne vous privez pas de recevoir , par la foi, cette bénédiction, au Nom de Jésus-Christ !

            A très bientôt, par Sa grâce !!!

Rev timothe belonga bonteke




la verité sur l’eglise

6042009

Rev timothe belonga bontekeDISPENSATIONALISME

Dieu a choisi des époques pour s’occuper des hommes de façons différentes en ce qui concerne le péché et la responsabilité humaine. Nous appelons ces époques des dispensations. Au cours de chacune de ces époques, Dieu se montre juste et miséricordieux. Au cours de chacune de ces périodes, l’homme a échoué. Dieu a jugé l’homme à la fin de chaque dispensation, puis il inaugure une nouvelle dispensation.

Les dispensations antérieures ont été: L’innocence, la conscience, le gouvernement humain, la promesse et la loi. Nous vivons aujourd’hui dans la dispensation de la grâce, ou encore l’âge de l’église; appelé ainsi, parce que Dieu est en train de préparer une église parmi toute tribu, toute langue, tout peuple et toute nation pour former Son épouse.

Apocalypse 5:9 :
la verité sur l'eglise SEt ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé , et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;

Vraiment, nous vivons dans la plus excitante, la plus belle, la plus riche en événements, la plus gratifiante de toutes les dispensations. Faire partie de cette épouse rachetée par Jésus Christ, (l’église), c’est l’occasion que nous avons aujourd’hui. Les anges même désirent ce privilège.

1 Pierre 1:12 :
SIl leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous , qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l’Evangile par le Saint-Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards .

L’occasion qui est à la portée de tous n’est rendue possible que par la Grâce de Dieu, d’où le nom de dispensation de la Grâce. Pendant les deux précédentes dispensations, celle de la promesse et celle de la loi, Dieu s’occupait de son peuple choisi: Israël. Cependant, pendant notre dispensation de grâce, Dieu a pour un temps laissé de côté sa Maison choisie d’Israël, à cause de sa désobéissance, et parce qu’elle n’a pas cru qu’elle devait s’occuper de l’humanité en général. Pendant la prochaine dispensation du royaume et de la restauration d’Israël, Dieu reviendra vers son peuple élu. Mais nous avons à présent notre chance, c’est l’époque des païens. Le salut est à présent pour les païens comme pour les Juifs.

PROVISION FAITE A L’ÉGLISE

Les Juifs, la maison d’Israël, ont rejeté leur Messie promis, Jésus-Christ. En conséquence, il s’est tourné vers ceux qui feraient la Volonté de Son Père.

Donc, tous ceux qui veulent obéir à la Parole de Dieu peuvent être sauvés. Ceux qui veulent obéir à la Parole de Dieu deviennent membres du Corps de Christ ou de l’église.

Jésus-Christ est mort sur la croix du calvaire pour nous sauver. Il a pris sur lui les péchés du monde et la punition de ces péchés. Il sortit du tombeau et se montra vivant, nous en avons des preuves infaillibles.

Actes 1:3 :
SAprès qu’il eut souffert , il leur apparut vivant  , et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.

Puis, après s’être montré à ses disciples, après les avoir encore instruits et exhortés pendant quarante jours, il est monté aux cieux et ils L’ont vu monter.

Actes 1:9 :
S Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu’ils le regardaient , et une nuée le déroba à leurs yeux.

Cependant, ceci n’était pas l’heureuse fin d’une belle histoire. Jésus avait fait des promesses à ceux qui le suivaient, et il leur avait donné des ordres. Une de ces promesses était que s’il partait il reviendrait.

Jean 14:3 :
SEt, lorsque je m’en serai allé , et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai , et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

Deux anges apparurent immédiatement après l’ascension de Jésus, et le redirent à ses disciples.

Actes 1:10-11 :
SEt comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait , voici , deux hommes vêtus de blanc leur apparurent , et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous   à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu   allant au ciel. [...] » suite

Ils savaient que Jésus était allé leur préparer une place dans la maison de Son Père, où il y a plusieurs demeures, et que, lorsqu’II reviendrait, II les recevrait et qu’ils pourraient eux aussi aller là où il était.

Jean 14:2-3 :
SIl y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit . Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je m’en serai allé , et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai , et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. [...] » suite

Aussi au lieu de pleurer son départ, ils retournèrent à Jérusalem obéissant à son commandement pour attendre la réalisation de la promesse du Père.

Actes 1:4 :
SComme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis , ce que je vous ai annoncé , leur dit-il;

NAISSANCE DE L’ÉGLISE

Lorsqu’arriva le jour de la Pentecôte, alors qu’ils étaient tous réunis dans un même lieu, ils reçurent la promesse du Père: le baptême de l’Esprit Saint. Et tous les 120 commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’esprit leur donnait de s’exprimer.

Actes 2:1-4 :
S Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux , et il remplit toute la maison où ils étaient assis . Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent , séparées   les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent   à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer . [...] » suite

Ainsi naquit l’église du Dieu vivant. Le baptême dans l’Esprit Saint introduisit la dispensation de la grâce; le salut de l’homme affamé devenait enfin possible grâce à la miséricorde de Dieu.

L’église se développa rapidement. Le jour même de la Pentecôte, Pierre et les apôtres de Jésus Christ expliquèrent comment entrer dans l’église et ouvrirent toutes grandes les portes à ceux qui voulaient croire. Pour répondre à ceux qui étaient convaincus d’être en état de péché et qui voulaient avoir la même expérience que les disciples, Pierre dit:

Actes 2:38-39 :
S Pierre leur dit : Repentez-vous , et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera   . [...] » suite

La promesse du Père, le baptême du Saint Esprit, mentionné dans:

Actes 1:4-5 :
SComme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis , ce que je vous ai annoncé , leur dit-il; car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu   de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. [...] » suite

Les gens étaient avides d’entendre parler de Dieu et ils accueillirent le témoignage de Pierre avec joie. « Ceux donc qui reçurent sa parole, furent baptisés; et en ce jour-là furent ajoutées (Qui sont ces « ceux » ? Ce sont ceux qui ce jour-là ont été baptisés dans l’Esprit Saint) environ trois mille âmes »

Actes 2:41 :
S Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et , en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.

Ce fut la naissance de l’église.

Certains veulent que le baptême du Saint Esprit ne s’applique qu’aux cent vingt disciples qui étaient réunis dans la chambre haute le jour de la Pentecôte. Cependant, on ne peut nier que Dieu remplit les gens de Son Esprit aujourd’hui. Son Esprit n’est pas pour quelques élus, mais pour tous. Vous avez reçu la promesse du baptême du Saint-Esprit, cette promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont loin.

Actes 2:39 :
SCar la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera   .

Pour faire partie de l’église de Dieu, vous devez être baptisé en Son nom et être rempli de Son Esprit: Telle était l’Église Apostolique. Telle est l’église aujourd’hui.

Telle était l’église de Samarie. Philippe leur prêcha l’Evangile du Seigneur Jésus-Christ, ils crurent, et ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.

Actes 8:16 :
SCar il n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus .

Et lorsque Pierre et Jean descendirent de Jérusalem et leur imposèrent les mains, ils reçurent le don du Saint-Esprit.

Actes 8:17 :
SAlors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent   le Saint-Esprit.

En fait, l’église de Jérusalem était préoccupée parce qu’ils n’avaient pas reçu le don de l’Esprit avant, et c’est pour cette raison que Pierre et Jean allèrent en Samarie.

Saul, le persécuteur de l’église, qui devint Paul l’apôtre du Seigneur Jésus-Christ, connut cette même expérience: baptême d’eau au nom du Seigneur, puis il reçut l’Esprit Saint.

Actes 9:17-18 :
S Ananias sortit ; et, lorsqu’il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant : Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais , m’a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli   du Saint-Esprit. Au même instant , il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue . Il se leva , et fut baptisé ; [...] » suite

Et Paul prêcha ce message. Dans Actes 19, il baptisa quelques disciples de Jean-Baptiste au nom du Seigneur Jésus, puis il leur imposa les mains pour qu’ils reçoivent l’Esprit Saint

Actes 19:5-6 :
S Sur ces paroles , ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient  . [...] » suite

Pierre fut le premier choisi par Dieu pour transmettre ce message de Jésus-Christ aux Gentils. Ils reçurent aussi le baptême d’eau au nom du Seigneur.

Actes 10:44-48 :
SComme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. Alors Pierre dit : Peut -on refuser l’eau du baptême   à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous ? Et il ordonna qu’ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d’eux. [...] » suite

Pierre savait qu’ils avaient reçu l’Esprit Saint, comme les disciples au commencement, parce qu’ils parlaient en langues. Ceci est en fait la caractéristique du baptême de l’Esprit, qu’avait prophétisé Esaïe, et que Jésus a confirmé

Marc 16:17 :
SVoici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;

Jean 3:8 :
SLe vent souffle où il veut , et tu en entends   le bruit; mais tu ne sais d’où il vient , ni où il va . Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit .

Caractéristique exposée le Jour de la Pentecôte, exposée aussi dans la maison de Corneille ainsi qu’à Éphèse, comme signe initial du baptême de Son Esprit.

L’église primitive, l’église Pentecôtiste, l’église du Seigneur Jésus-Christ a créé le précédent. Repentez-vous de vos péchés, soyez baptisé au nom de Jésus pour la rémission de vos péchés, recevez le don de l’Esprit Saint, et devenez membre du corps du Christ,  l’église. Un jour, Jésus reviendra chercher Son épouse, une église glorieuse, qui se sera gardée pure et sainte, sans tache ni ride.

Ephésiens 5:27 :
Safin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

A la fin de l’âge apostolique, environ en l’an 100, après la mort des derniers apôtres, des hommes commencèrent à enseigner des hérésies. Quelques-uns s’égarèrent à cause des traditions humaines. Cependant, ils n’étaient pas la véritable église de Jésus-Christ. La véritable église était constituée de ceux qui se réclamaient de Son nom, et qui étaient baptisés dans Son Esprit. Ils furent d’abord persécutés par les gouvernements, et ensuite par l’église « officielle ». Les chefs du monde se sont pendant longtemps opposés au Christianisme, mais en 324 à l’avènement de Constantin, le Christianisme devint la religion d’état. Cependant, Constantin qui se réclamait être chrétien décida de mener l’église à sa façon. Tous ceux qui ne se conformaient pas à sa volonté et à la théologie de l’église Catholique étaient punis et souvent mis à mort. Mais la véritable église, dont nous savons peu de choses aujourd’hui à cause des persécutions et des destructions de leurs écrits, survécut. Des groupes comme les Sabeliens enseignaient l’unité de Dieu (et non pas la trinité comme l’église Catholique qui l’adopta à partir de l’an 325). Augustin écrivit au quatrième siècle que les convertis parleraient en langues. Les Waldens au douzième et treizième siècles parlaient en langues.

LA RÉFORME

Enfin, au milieu de l’obscurité qui régnait dans l’église officielle, arrivèrent les réformateurs qui changèrent la pensée des hommes. John Wycliffe (en Angleterre en 1320) commença à s’élever contre l’église traditionnelle. Il méprisait la corruption qui s’était introduite dans l’église, et demandait un retour à l’Écriture, qui de toute apparence avait été rejetée. Il traduisit les Écritures en anglais pour mettre la Bible à la portée de tous, alors que l’église Catholique réservait la lecture des Écritures au Clergé. Des hommes comme Jean Huss, Savonarole, et d’autres levèrent l’étendard du retour à la vérité, et poursuivirent cette vérité. Ils furent martyrisés par l’église, mais la vérité poursuivit son chemin. Martin Luther rejoignit bientôt les réformateurs. Il répandit la vérité, ayant tant d’esprit et de ferveur que beaucoup le suivirent; mais il fut haï par l’église catholique. Cependant, ils ne purent pas empêcher le progrès de la vérité. Depuis lors, la vérité est en marche !

LA PENTECÔTE AU DÉBUT DE NOTRE SIÈCLE

La vérité en marche arriva en un endroit appelé Stone’s Folly à Topeka dans le Kansas. Là, le 1″ janvier 1901, un groupe d’étudiants conduit par Charles F. Parham reçut le baptême de l’Esprit Saint et se mit à parler en langues. Depuis, des milliers et même des millions firent la même expérience dans ce vingtième siècle. Ceci se propagea comme du feu, le feu de l’Esprit Saint, dans le Kansas, dans le Texas et jusqu’à un endroit appelé la Mission de la rue Azusa à Los Angeles en Californie, et de là dans le monde entier. La vérité avait été réprimée pendant bien des années. Elle n’avait pas été complètement étouffée, mais on l’avait certainement censurée. La vérité avait encore bien du chemin à parcourir. En 1913 à Los Angeles, au cours d’une réunion mondiale qui réunit tous ceux qui croyaient au baptême du Saint-Esprit, elle marcha jusqu’à la chaire. Elle fut apportée par la prédication pleine d’onction de R.E. McAlister. Sous l’inspiration de l’Esprit Saint, il lui sembla bon de dire que la formule du baptême d’eau était celle utilisée par l’Eglise Apostolique Primitive, c’est-à-dire au NOM de Jésus. Certains acceptèrent cette vérité, d’autres la refusèrent. Des hommes comme Frank Ewart, Glenn Cook, G.T. Haywood, E.N. Bell, H.A. Goss et bien d’autres qui aimaient la vérité se firent rebaptiser et commencèrent à répandre cette vérité partout où ils allaient. Les années passèrent, et l’église du Nom de Jésus grandit et prospéra. Enfin, en 1944, deux de ses plus grandes organisations commencèrent une fusion. En 1945, les Assemblées Pentecôtistes de Jésus-Christ conduites par W.T. Witherspoon et l’église Pentecôtiste conduite par Howard A. Goss fusionnèrent officiellement pour former l’Union des Églises de Pentecôte.

Ils unirent leurs efforts, et firent tout ce qu’ils pouvaient pour prêcher « Le Plein Évangile au Monde Entier ». Ils adoptèrent la doctrine fondamentale suivante: « La doctrine fondamentale de cette organisation est basée sur la Bible avec la plénitude du salut qui est: la repentance, le baptême par immersion au nom du Seigneur Jésus-Christ et le baptême du Saint-Esprit avec le signe initial du parler en langue, selon que l’esprit donne de s’exprimer. Nous nous efforcerons de garder l’unité de l’esprit, jusqu’à ce que nous atteignions l’unité de la foi. En même temps, nous avertissons tous les frères de ne pas contester leurs différentes opinions, et de ce fait désunir le corps ». Pierre, Paul et le reste des apôtres du livre des Actes avaient enseigné et prêché le même message. La vérité allait de l’avant, elle était en marche. Et l’Union des Églises de Pentecôte International, (U.E.P.I.) faisait de son mieux pour garder le pas, accompagnée par d’autres qui aimaient ce grand message apostolique.

CONCLUSION

Personne ne sait ce que Dieu réserve à son église dans l’avenir. Une chose est certaine, l’église a encore l’espoir et la promesse du retour prochain de Son Seigneur et Sauveur Jésus -Christ. Jusqu’à ce qu’il revienne les chercher, leur devoir est d’essayer de joindre « Le Monde Entier Avec…. Le Plein Évangile ». L’Église de Jésus-Christ connaîtra la victoire, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle.

Matthieu 16:16-18 :
S Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant . Jésus, reprenant la parole , lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. [...] » suite

La vérité ira toujours de l’avant ! L’église marchera dans la vérité de la Parole de Dieu, par la puissance de Son Esprit, et elle manifestera la sainteté qui caractérise l’épouse du Seigneur Jésus-Christ.

Que Dieu vous benisse

Rev timothe belonga bonteke




la sorcellerie dans l’eglise

3042009

la sorcellerie dans l'eglise

Lire la suite… »







pôle enfance vallée verte |
Association Centre Halles-L... |
amicale des pompiers de brive |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sur la route de Lawspet
| "Cercle de l'Amit...
| UNACITA-ISTRES